Travail et symptôme

Squverer Amos

« Aimer et travailler » est ce que nous pouvons attendre d’une analyse. Amour et travail sont deux voies massives de déploiement la la libido et deux pôles centraux de demande d’analyse. Ce séminaire propose de penser la clinique du travail et la manière dont le symptôme rencontre, se noue et s’exprime dans le champ de travail.

Plus encore, la question du travail sera considérée elle-même comme symptôme social et indicateur du malaise. Le champ de travail, en particulier, semble véhiculer et cristalliser les idéaux et les discours de notre période de telle sorte qu’il nous indique quelque chose sur le style du malaise contemporain. En effet, si dans notre époque la sexualité semble se pluraliser et la norme sexuelle semble s’assouplir, c’est sur le champ du travail que la norme campe et se rigidifie d’avantage. Comment penser, avec les outils analytiques, les nouvelles organisations de travail ? Manière de comprendre, d’une part, de quelle façon les modes de fonctionnement et les discours qui y sont véhiculés donnent aux pulsions un certain destin ? Et de saisir, d’autre part, en quoi la liquidité ou la mobilité caractéristique de notre époque signe un certain rapport à la castration.

Amos SQUVERER
4 rue Saint-Hubert 75011 Paris
06 79 22 34 19 a.squverer@gmail.com

Le séminaire aura lieu le 3e lundi du mois (hors vacances scolaires) à 21h,
les 16 octobre, 20 novembre 2017,
15 janvier, 19 mars, 18 juin 2018.

12 rue Bourgogne, 75007 Paris

Séminaire ouvert à tous