Perversion et psychose

Godefroy Hélène, Barberis Orsola

Dans la suite de notre questionnement au sujet d’une logique structurale de la perversion, si la névrose est le négatif de la perversion, quand est-il de son rapport à la psychose ? Envisagé en tant que système de défense, la perversion permettrait certains franchissements venant masquer le réel de la psychose et déjouer la décompensation.

Sous cet angle, nous aborderons notamment les pratiques sado-masochistes, la pédophilie, la pornographie, l’érotomanie, et autres déviations dont certaines littératures s’exaltent. Bataille, Sacher- Masoch, Sade, Mirbeau viendront compléter notre réflexion clinique et analytique de la perversion au regard de la psychose.

Hélène GODEFROY
145 Bd Raspail
75006 Paris
06 74 32 23 21
helene-godefroy@orange.fr

Orsola BARBERIS
196 rue de Rivoli
5001 Paris
06 22 13 16 73
orsola.sveva@wanadoo.fr

Le séminaire aura lieu les 4° jeudis du mois, à 21h, les 27 septembre, 22 novembre 2018, 24 janvier, 28 mars, 23 mai 2019.
12 rue de Bourgogne 75007 Paris

Ouvert à tous