Colloque : De quoi les nationalismes sont-ils le symptôme?

Maison de l'Unesco, 7 Place de Fontenoy 75007 Paris

COLLOQUE

De quoi les nationalismes sont-ils les symptômes ?

Maison de l’Unesco, Salle II
7 Place de Fontenoy, 75007 Paris
Ségur (ligne 10), Cambronne (ligne 6) et École Militaire (ligne 8)

« L’exaltation nationale est un sentiment que je me suis efforcé, quand j’y inclinais, de réprimer comme funeste et injuste »
Sigmund Freud, OCF, tome XVIII, PUF. Paris p.116

Les États-nations ont partie liée avec l’esprit des Lumières, le libéralisme politique, la raison et le progrès. Le patriotisme est un sentiment vertueux, il vise à la souveraineté nationale et à la cohésion sociale. Le nationalisme, selon Freud, est un sentiment funeste, rétrograde, qui pousse au conflit et à la guerre. L’histoire récente montre la complexité de ce partage.

La montée contemporaine des nationalismes, notamment au cœur de l’Europe mais pas exclusivement, ouvre plusieurs questions : comment les peuples en viennent à se haïr ? quelle place occupent les religions dans ce repli identitaire ? peut-on comprendre comme une défense face à la globalisation et aux migrations de masse la multiplication des moyens de destruction massive, les luttes fratricides, la construction de murs, le terrorisme sans entrave ? Le bouclier des civilisations, le cosmopolitisme, la démocratie, la tolérance religieuse, la laïcité, la répartition des richesses et le choix de la vie et du bonheur sont-ils encore des antidotes opérants au regard de ces menaces?

Ce colloque sur les nationalismes et leurs incidences propose une réflexion pluridisciplinaire et des regards croisés sur les conflits d’hier et d’aujourd’hui.

Comité d’organisation : Jean-François Allilaire, Marc Caumel de Sauvejunte, Sonya Ciesnik, Sarah Fonteny, Mahmoud Hussein, Michèle Idels, Julia Kristeva Patrick, Landman, Emile H. Malet, Roland Pourtier, Pierre de Sénarclens, Alain Vanier

Inscription : passages4@wanadoo.fr
Sera demandée une participation aux frais à partir de 10 € (5 € pour les étudiants et demandeurs d’emploi), à nous adresser libellé à l’ordre de l’ADAPes, et/ou l’achat des actes du colloque qui paraitront dans un numéro spécial de la revue Passages, que vous pouvez commander en nous envoyant un chèque de 17 € à l’ordre de Passages.
10, rue Clément - 75006 Paris - 01 43 25 23 57
passages4@wanadoo.fr – www.passages-adapes.fr
ADAPes RC 352 648 406 – SIRET 352 648 406 00028 - TVA intracommunautaire FR83 352 648 406 - NAF 913E

Ouverture

Programme prévisionnel

Intervenants confirmés

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO (s.r.)
Laurent Stefanini, Ambassadeur de France auprès de l’UNESCO
Emile H. Malet, Directeur de Passages/ADAPes

Présentation

Alain Vanier, psychanalyste, psychiatre, président d’Espace Analytique. Emile H. Malet, journaliste, Directeur de Passages/ADAPes.

Premier panel : Patriotisme versus nationalisme

Présidente : Julia Kristeva, écrivaine, psychanalyste, professeur des Universités

Mahmoud Hussein, écrivains, Égypte
Pierre de Senarclens, professeur, Université de Lausanne, Suisse Jean-Michel Rey, philosophe, professeur des Universités
Corine Lepage, ancienne ministre, avocate

Deuxième panel : Géopolitique, géostratégie, inégalités

Présidente : Wassyla Tamzali, avocate, ancienne directrice des droits des femmes à l’Unesco

Jacques Lanxade, ancien chef d’état-major des armées (CEMA), ancien Ambassadeur de France en Tunisie
György Károlyi, ambassadeur de Hongrie en France
Gérard Wormser, philosophe, directeur de Sens public

Laurence Zordan, haut fonctionnaire
Jean-Claude Beaujour, avocat, vice-président de France-Amériques
Roland Pourtier, professeur des Universités, membre de l’Académie des sciences d’Outre-mer

Troisième panel : Démocratie, laïcité, tolérance religieuse

Président : Emile H. Malet

Elie Barnavi, historien, diplomate, Israël
Denis Tillinac, écrivain, essayiste
Astrid von Busekist, professeur à Sciences Po Paris
Sid Ahmed Ghozali, ancien premier ministre d'Algérie
Jean-François Allilaire, professeur de psychiatrie, membre de l’Académie nationale de médecine Marc Caumel de Sauvejunte, psychiatre, psychanalyste

Quatrième panel : Haine, destruction, terrorisme

Président : Alain Vanier

Fethi Benslama, psychanalyste , professeur des Universités, directeur de l’IHSS, Université Paris Diderot
Michèle Idels, co-présidente de l’Alliance des femmes pour la démocratie
Patrick Landman, psychiatre, psychanalyste, président de Stop-DSM.
Paul-Laurent Assoun, psychanalyste, professeur des Universités Davide Assael, philosophe, Lech-Lecha, Italie

Conclusion
Emile H. Malet Alain Vanier